Les Mondes Parallèles

Janvier-Février 2014 // Université de Nantes

PROJET ART VIVANT ART UTILE, Louise Hochet

4 TEMPS DE RÉSIDENCES // 4 COLLECTIFS // RADIO CHARRETTE • LE FABRICATOIRE ET FORMES VIVES • LA BRICHE FORAINE • COLLECTIF ETC

 

NOTE D'INTENTION :

 

Sur le campus des Sciences : malgré un grand nombre d’activités et d’initiatives, ce beau parc d’armateurs apparait comme un désert émotif. Aujourd’hui, ces pelouses désertes et ces mornes couloirs cachent de multiples miscrocosmes : de futurs cartographes, les copilotes du robot Curiosity envoyé sur Mars, des serres embuées, un chat qui prend l’ascenseur de la bibliothèque, un couloir où les “geeks” s’échangent des cartes et jouent en réseaux.
Comment ramener poésie et fantaisie dans ce campus des sciences? Comment raconter l’exceptionnel au-delà de l’épaisse grille du campus ?
En y écoutant des scénarios radiophoniques ? des fictions ? des reportages ? des sons ? ...

le blog du projet

Il est 14h au campus Lombarderie,
René, dit Le Ricolais, lit le journal au Patio avec sa femme, ils s’apprêtent à rejoindre un amphi pour un cm d’histoire des sciences.

De l’autre coté du campus, Anne, attend que ses cailloux, fraîchement coupés en rondelles, sèchent, et pense que ce serai très joli en carrelage dans sa cuisine.

Dans une salle vide Adrien, explique à des inconnus vêtus de bleus le principe fondamental de la dynamique, il se demande si leur enthousiasme est à la hauteur de leur compréhension.

A la cafétéria Bertrand sert un thé, pendant qu’un café coule et qu’il salut Françoise et Camille et Apolline et que non, malheureusement, il n’y a plus de muffin.

Dans les méandres du labo de géologie, Éric prend le pouls de la Terre… Anäel sort du centre François Viette pour aller discuter de l’histoire des énergies renouvelables sur un chantier.

Dans les sous sols du batiment 1,  Jonathan allume son ordinateur. À côté de lui, Arthur cherche. Hugo trouve une entrée. Gaëtan regarde ailleurs.
Dans les couloirs Adrien refait son lacet, sa faluche fièrement accrochée à la ceinture. Quelque part Céline dit : « et non désolée le chauffage n’est toujours pas réparé… ».  Dans le local de l’Ascii, Rémi imagine le prochain "grandeur nature" de l’ARES....

Crédits photos : Christian Chauvet